ABECEDAIRE du tissage

pour enrichir votre curiosité...

A - armure

Armure : Mode de croisement, dans un ordre déterminé à l’avance, des fils de chaîne avec la trame d’une étoffe.

B - battant, brocart, brocher

Battant : Pièce mobile du métier à tisser qui supporte le peigne et permet de serrer chaque fil de trame contre le précédent.

Brocart : Etoffe de soie brodée d’or ou d’argent.

Brocher : Ajouter des points de trame sur le fond d’un tissu pour former des motifs. Le tissu obtenu est un broché.

C - canette, canut, carte, chaîne, colletage, cordeline, cordon

Canette : Tube de bois, de jonc ou de carton,  chargé du fil de trame que l’on place dans la navette.

Canut(-se) : Tisseur en fil d’or, d’argent ou de soie. Le mot désigne les tisseurs à façon de Lyon.

Carte (mise en) : Opération qui consiste à reporter le dessin d’un tissu à réaliser sur un papier quadrillé.

Chaîne : Nappe de fils placée horizontalement sur le métier. Elle s’entrouvre, dans un ordre fixé à l’avance, pour laisser passer le fil de trame.

Colletage : Opération qui consiste à attacher les arcades ou cordes aux collets d’une mécanique Jacquard.

Cordeline : Gros fil tendu à coté de la lisière de la chaîne pour retenir parfaitement la trame.

Cordon : Lisière des tissus de soie .

D - Dentelle, Détrancaner, Dévider

La Dentelle : est un produit tricoté et non tissé, on réalise des dessins en entrecroisant des fils verticaux comme des centaines de personnes en train de tricoter le même ouvrage les unes à côté des autres.

Autrefois ces milliers de petites trames étaient enroulées dans de petites bobines appelées chariot qui demandaient un très long travail de préparation des métiers. Ce sont des modèles de machine similaires à celles qui ont tissé la dentelle pour la robe de Kate Middleton lors de son mariage avec le Prince William.

Détrancaner : Dévider une seconde fois le fil.

Dévider : Enrouler le fil sur des bobines ou des roquets.

E - Eduquer, Ensouples, Esquisses

Eduquer (le ver à soie) : Elever le ver à soie ou Bombyx Mori.

Ensouples : Rouleaux du métier à tisser. La chaîne est enroulée sur l’ensouple d’arrière et l’étoffe sur l’ensouple d’avant au fur et à mesure de sa fabrication.

Esquisses : Représentations du dessin sur papier ordinaire, aux dimensions qu’il aura sur le tissu.

F - Fabricant, La Fabrique, Façure, Façonné, Fer, Filature, Flotte, Fond, Forces

Fabricant : Marchand qui achète le fil de soie, le fait tisser par le façonnier et vend l’étoffe.

La Fabrique : Ensemble des fabricants de soieries, sur la place de Lyon.

Façure : Partie visible du tissu, sur le métier, entre le peigne et les rouleaux d’ensouple avant.

Façonné : Tissu dans lequel l’ornementation par le dessin est obtenue par des jeux ou des croisements de fils réalisés au moyen des organes de la mécanique Jacquard.

Fer : Tige en laiton qui sert à la fabrication, à la main, des velours de soie, dits « velours au fer » .

Filature : Usine où l’on transforme des fibres en fils.

Flotte : Echeveau de soie sortant de la filature.

Fond : Partie unie d’une étoffe qui porte des dessins ou façonnés.

Forces : Petits ciseaux.

G - Gareurs, Grège

Gareurs : Mécaniciens-monteur des métiers à tisser.

Grège (soie) : Soie écrue ni décreusée, ni teinte.

L - Lisage, Lisière, Lisses

Lisage : Opération qui consiste à percer les cartons de la mécanique Jacquard, conformément à la mise en carte, pour l’exécution des tissus façonnés.

Lisière : Bords du tissu, à droite et à gauche.

Lisses : Série de fils munis de mailles dans lesquelles passent les fils de chaînes et qui les abaissent ou les relèvent au passage de la navette.

M - Magnanerie, Moulinage

Magnanerie : Lieu où l’on élève les vers à soie.

Moulinage : Travail qui consiste à tordre ensemble plusieurs fils de soie afin d’en faire un fil plus épais.

N - Navette

Navette : Elément de métier à tisser qui est lancé ou glissé entre les fils de chaîne afin d’y passer le fil de trame pour réaliser le tissage. Les navettes étaient souvent fabriquées à partir de bois de cornouiller sanguin, très dur et de finition très douce.

O - Ourdissage

Ourdissage : Opération qui consiste à rassembler les fils de la chaîne d’un tissu, en nombre et en longueur voulus, sur un ourdissoir, appareil dont l’organe essentiel est le tambour sur lequel s’enroulent les fils.

P - Peigne, Pièce, Pincette, Pliage

Peigne : Série de petites broches d’aciers juxtaposées, maintenues dans un cadre, entre lesquelles passent les fils de chaîne sur l’ourdissoir ou le métier à tisser.

Pièce : Rouleau de tissu de 30 à 60 mètres.

Pincette : Petite pince dont se sert le tisseur après le tissage pour enlever les nœuds et autres défectuosités. L’opération s ‘appelle le pincetage.

Pliage : Opération qui consiste à reporter la chaîne ourdie sur le rouleau du métier.

Q - Quantre, Quart de pouce

Quantre : Râtelier garni de nombreuses bobines de fil qui servent à l’ourdissage de la chaîne.

Quart de pouce : Compte-fils muni d’une loupe ajustée au dessus d’un carré d’un quart de pouce de côté.

R - Ratière, Réduction, Remettage, Remise, Rondier, Roquet

Ratière : Sorte de mécanique d’armure très inférieure utilisée pour les tissus armurés (non façonnés)

Réduction : Degré de rapprochement des fils de la chaîne et de la trame d’un tissu. Se mesure en coups par pouce.   

Remettage : Opération qui consiste à passer les fils de la chaîne dans les mailles des différentes lisses.

Remisse : Ensembles des lisses.

Rondier : Employé chargé de distribuer l’ouvrage et d’inspecter les métiers chez les tisseurs à façon.

Roquet : Petite bobine de fil.

S - Satin, Sergé, Sheds, Sonette

Satin : Tissu qui présente un endroit très brillant. Il est produit par une armure particulière.

Sergé : L’une des armures fondamentales, qui a pour effet de produire sur le tissu des cotés obliques.

Sheds : (XIXe siècle, anglicisme) La toiture en dents de scie avec un versant vitré sur sa longueur, couvrant en général un atelier industriel. En français académique : toiture à redents.

Sonnette : Boucle de fil ou ficelle piquée sur la lisière  qui indique un défaut dans le tissage.

T - Taffetas, Tarif, Tulle, Trame, Travail à Façon

Taffetas : C’est l’armure la plus simple les fils croisent un par un.

Tarif : Contrat qui définit le montant minimum des prix de façons, par genre d’étoffe.

Tulle : tissu transparent et vaporeux formé par un réseau de mailles régulières de fins fils.

Trame : fil disposé dans la largeur du tissu. Il est enroulé sur unecanette disposée dans une navette .Il  passe entre les fils de chaîne d’un bord à l’autre de l’ouvrage, puis appuyé fortement contre la trame. Précédente avec le battant (peigne) pour former la bande de tissu.

Travail à façon : fabrication pour le compte d’une société qui fournit la matière première et commercialise le produit fini.

V - Visite, Velours, Velours miracle

Visite : Contrôle d’un tissu, afin d’y déceler toutes les imperfections.

Velours : On désigne sous le nom de velours des étoffes présentant une surface duveteuse, unie ou côtelée formée de brins de fils de chaîne solidement liés à un fond.

Velours miracle : appellation commerciale d’un velours double étoffe réputé infroissable et résistant mis au point  en 1955 par J.B Martin et tissé sur des métiers Beridot.